PAYS-BAS : l’État mis en accusation !

Un procès contre les crimes de Covid et la Grande Réinitialisation débute

Dans les coulisses, des avocats préparent un procès contre de nombreux chefs de gouvernement et institutions liées au gouvernement pour les dommages causés par les vaccins corona.

La décision a été prise. Le 14 juillet, des huissiers ont sillonné le pays pour signifier les convocations aux 17 parties convoquées, dont Jaap van Dissel, Marion Koopmans, le Premier ministre sortant Rutte, les ministres sortants Kaag, De Jonge, Hoekstra et Kuipers, et Diederik Gommers.

La convocation est le signal de départ pour le peuple patriote néerlandais pour découvrir le projet corrompu “Covid-19 : The Great Reset” et toutes les personnes qui y sont associées, écrit la fondation Stiftung Recht Oprecht dans sa newsletter.
« La procédure principale est maintenant officiellement ouverte. Cela signifie que l’accusé doit comparaître devant le tribunal de Leeuwarden par l’intermédiaire d’un avocat ».

Dans l’histoire de la société d’aujourd’hui, l’ensemble de l’État néerlandais en tant que corps, le Premier ministre et d’autres ministres clés n’ont jamais été convoqués à un procès en même temps pour avoir commis des actes illégaux graves contre les plaignants et le peuple néerlandais dans son ensemble », dit la fondation.

“Maintenant qu’il y a un procès civil unique, bien sûr tous les journaux et programmes d’information nationaux et étrangers attireront l’attention du peuple néerlandais sur cette grande nouvelle… Curieusement, les médias grand public se retiendront.”

La fondation Stiftung Recht Oprecht a transmis toutes les informations médiatiques connues sur l’assignation. Pour l’instant ils n’ont pas répondu. “Cela montre à quel point les institutions sont corrompues aux Pays-Bas.”

Selon la Fondation, cette situation présente un grand avantage : le projet frauduleux et corrompu “Covid-19 : The Great Reset” a sensibilisé de nombreux Néerlandais honnêtes à l’état actuel du monde et amené de nombreux autres Néerlandais honnêtes à constater que tout ne va pas bien dans le pays.

Le tribunal doit maintenant rassembler tous les faits présentés « en bref » et les évaluer. De cette façon, le cœur du projet corrompu Covid-19 : The Great Reset est exposé et les auteurs sont tenus directement responsables des immenses dommages qu’ils ont causés au peuple néerlandais.

En écho à mon article du lundi 6 août : nos voisins plus prompts que les Belges

Gouvernement wallon : incompétent ou assassin?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut