Vidéo : POUTINE a déclaré la guerre à DAVOS

l’économie européenne ressortira brisée de son alliance avec le projet américain d’une transformation de l’OTAN

Une guerre entre l’Ukraine et la Russie sur le terrain, et un affrontement stratégique entre l’Occident, qui emploie tous les moyens pour essayer de sauver une suprématie de plus en plus contestée.
La guerre menée contre la Russie consiste à tenter de l’asphyxier financièrement et imposer une censure de l’information mais l’économie européenne va ressortir brisée de son alliance avec le projet américain d’une transformation de l’OTAN en alliance globale dirigée contre la Russie et la Chine. Et puis une partie du monde ne suivra pas les Américains, à commencer par la Turquie, le Brésil et l’Inde.
Depuis l’annexion de la Crimée en 2014 et le train de sanctions qui a suivi, la Russie a amassé un véritable trésor de guerre dont la progression s’est accélérée depuis la flambée des cours du pétrole et du gaz.

L’arrêt des paiements Swift est une politique aventureuse qui peut provoquer un krach, car les Occidentaux n’ont pas compris ce qu’était le réseau Swift, technique de produits dérivés et d’assurance mutuelle. Et plus concrètement, paralyser les actifs de la Banque centrale russe et exclure un certain nombre de banques russes du système Swift, canal incontournable pour les transactions financières internationales, est une politique qui va se retourner contre l’Europe. La Russie a déjà mis en place avec la Chine un système indépendant de SWIFT nommé SFS et on peut penser que les transactions vont désormais contribuer à renforcer encore la puissance chinoise. Il est probable que quelques banques choisies conservent leur accès à Swift, ne serait-ce que pour permettre le négoce de gaz avec des États qui en sont dépendants, comme l’Allemagne ou l’Italie.

L’Ukraine pour occulter DAVOS?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut